Web Gallery of Art | une galerie d’art, des expos de peinture, dessin, sculpture, ?
Accueil du site > Articles > Qu’est-ce qu’un critique d’art et ? quoi peut-il vous (...)

marie deparis, critique art,

Qu’est-ce qu’un critique d’art et ? quoi peut-il vous servir ?

Un article proposé par Marie Deparis, critique d’art

samedi 17 septembre 2005, par Webmaster

Les activités d’un critique d’art sont multiples : rédiger des articles et critiques pour les médias

Bien sûr, ma conception du métier de critique d’art ne saurait prétendre à l’universalité, et cet article ne vise qu’à informer les artistes de ce que peut faire un critique d’art pour les aider dans leur activité, et de la démarche qui est la mienne.

Les activités d’un critique d’art sont multiples : rédiger des articles et critiques pour les médias, ce qui s’apparente à une activité journalistique, réaliser des articles thématiques de fond, proches d’un travail d’historien de l’art, mais aussi travailler avec les musées, les centres d’art, les galeries et bien sûr, les artistes eux-mêmes.

De manière générale, toutes ces activités peuvent être divisées en deux :

D’un côté, la critique « libre », celle qui consiste à rédiger, pour un magazine par exemple, un texte critique sur une exposition . Que le critique ait interviewé ou non le ou les artistes n’engagent pas celui-ci à soumettre son travail à l’approbation des intéressés. La critique peut donc être bonne ou mauvaise ! Le critique est libre d’exprimer ce qu’il pense, pourvu bien sûr que cela ne soit pas diffamatoire !
En ce qui me concerne, lorsque je rédige un article de ce type, j’ai toujours en tête le sens profond du mot « critique » : conditions de possibilités et limites d’une chose. Autrement dit, je m’attache toujours à ne pas me limiter aux aspects négatifs d’un travail, et à en dégager aussi l’intérêt et les aspects positifs.

En tant qu’artiste, vous avez tout intérêt à :
1- Envoyer régulièrement à la presse des communiqués sur votre actualité. C’est aussi comme cela que vous pouvez être repéré et avoir un article de presse sur vous -important pour votre book- Mais souvenez-vous que la critique est libre...
2- Comptez parmi vos connaissances un ou deux critiques qui, par amitié ou intérêt pour votre travail, sauront de temps à autre parler de vous dans son média. A savoir aussi : tous les journalistes qui s’occupent des rubriques « art » ou « culture » ne sont pas des spécialistes, et l’article peut être d’un intérêt mineur...

Un critique travaillant dans un magazine est soumis aux choix éditoriaux du comité de rédaction, et ne peut garantir que l’article passera quand et comme prévu...

De l’autre côté, il y a tout le travail qu’un critique d’art peut faire auprès des musées, centres d’art, galeries, et bien sûr, auprès des artistes.
Il peut rédiger des textes pour des catalogues, des livret d’expositions...Le choix d’un critique peut se faire de deux manières : soit c’est le lieu accueillant qui choisit (certaines galeries travaillent avec des critiques qui écrivent tous leurs textes), soit l’artiste peut venir avec son propre critique et le proposer pour la rédaction des textes.
Pour le critique, ce travail est très différent. Il s’agit pour lui d’éclairer la démarche de l’artiste, de permettre au public de pénétrer et de comprendre son univers, de mettre en valeur son travail.
En ce qui me concerne, je préfère cet aspect du travail critique. N’étant pas artiste moi-même, je suis fascinée par le processus de création, par ce qui motive l’artiste dans son activité, par les univers qu’il dévoile. Et j’ai toujours à cœur d’être « au plus près » de l’univers et des intentions de l’artiste. Il me semble que tout travail artistique, pourvu qu’il soit sincère, et il l’est le plus souvent, mérite qu’on s’y attarde et qu’on en révèle l’intérêt et la richesse. En tant qu’artiste, le travail avec un critique d’art est essentiel, surtout dans l’art contemporain.
Sur un plan pratique, l’artiste a besoin de textes sur son travail. Ils visent à éclairer, expliciter, présenter, promouvoir son travail et sa valeur.
Pour son site internet : c’est sa vitrine, il ne faut pas négliger le rédactionnel. Pour son book ou dossier de presse : c’est un outil de travail essentiel dans toutes ses démarches auprès des galeries, des centres d’art, des musées. Il est impératif qu’il soit de qualité !
Pour les dossiers de candidature : lorsque l’artiste candidate pour un salon, une foire, un évènement, une bourse, un concours....on lui demande des textes explicitant son travail.
Pour les expositions : plaquettes, livrets, catalogues demandent des textes appropriés et éclairants.
Pour les communiqués de presse : ne pas négliger cet aspect que bien des galeries ignorent. Sans communiqué de presse lorsqu’on expose, ou avec un texte approximatif, on perd de la crédibilité et de l’image.

Ce sont des aspects de la communication importants. Un mauvais communiqué de presse, un texte baclé ou daté sur votre site, et de fausses idées sur votre travail peuvent être véhiculées des années durant.

Pourquoi faire appel à un critique d’art ? Parce que la conjugaison de l’art et de l’écriture est son métier ! Beaucoup d’artistes, et même parmi les plus reconnus, reconnaissent être incapables d’écrire sur leur travail. Et c’est normal ! Ce n’est pas leur moyen d’expression privilégié, et ils n’ont pas forcément le recul nécessaire pour parler clairement de leur travail. La création est une force obscure....que le critique doit être capable d’éclairer !

J’en viens alors aux critères de ce que doit être, selon moi, un « bon » critique, dans ce cadre d’activité. Il y a toujours une dimension narcissique dans le travail d’écriture, mais celle-ci ne doit pas prendre le pas sur le but du travail : tirer le meilleur partie du travail de l’artiste.
Méfiez vous des critiques qui écrivent des textes incompréhensibles, censés être profonds, des textes trop poétiques, qui ne parlent pas de l’œuvre ni de vous. Le rédacteur se fait plaisir en écrivant de jolies formules, mais tout cela doit avoir un sens, et parler clairement de votre travail. Ne soyez pas flattés si quelqu’un écrit sur vous en citant Barthes, Deleuze ou Baudrillard toutes les trois lignes ; çà ne se justifie pas toujours et le rédacteur fait plus étalage de sa culture qu’un texte sur et pour vous.
Un « bon » critique prendra le temps de s’entretenir avec vous, de vous poser des questions, de fouiller un peu, de comprendre, de regarder votre travail. Le texte devra être centré sur vous et sur votre travail. Sur un plan personnel, le travail avec le critique d’art peut être très bénéfique pour l’artiste : cela lui permet :
- D’avoir un autre regard, expérimenté, sur son travail.
- De se poser des questions qu’il ne s’était pas posé avant
- D’éclairer sa démarche, sa pensée, parfois confuses ...et de progresser !

Ma démarche, quelque soit le type de travail (texte pour une exposition, texte général commandé par l’artiste, coordination d’un dossier de presse ou autre...) est toujours de travailler en relation directe avec l’artiste.

Enfin, sans en attendre forcément une aide concrête, le critique d’art peut vous apporter conseil et expertise. Il connaît le milieu de l’art, et peut vous conseiller sur le type de démarche que vous pouvez engager, sur la manière de gérer votre « carrière », etc.
Cela peut être utile, pour un artiste débutant, de demander l’avis de quelqu’un de compétent sur son travail, la manière de le présenter, sur ce qu’il est en droit d’espérer...

Critique d’art, c’est un métier, il n’est pas anormal que le critique demande rémunération pour son travail ! Selon les cas et les usages, cela peut être pris en charge par un lieu exposant, ou par l’artiste lui-même. Cela peut vous paraître parfois un peu coûteux, mais pour le critique sérieux, c’est un vrai et long travail et pour vous, un service et un soutien important.

Marie Deparis
Septembre 2005

Art & Critique - Contact : art-et-critique@club-internet.fr (et bientôt mon site : www.art&critique.com )


Par : art-et-critique@club-internet.fr
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0