Web Gallery of Art | une galerie d’art, des expos de peinture, dessin, sculpture, ?
Accueil du site > Expositions > Les enfances de l art

Les enfances de l art

Inscription

jeudi 26 décembre 2013, par Webmaster

Nawal sekkat , Florence Arnold, Azrhai Aziz, Rachid Bakkar, Salah Benjkan, Ahmed Ben Ismael, Hicham Benohoud, Martine Bigot, Mahi Binebine, My Youssef elKahfaï, Abdelhaq Elyoussi, Ahmed Hajoubi, Tibari Kantour, Christophe Miralles, Mohamed Mourabiti, Hassan Nadim, Beatriz Nirtán, Jihane Rihani, sont les artistes qui ont accepté de revivre leur enfance à travers une exposition intitulée « les enfances de l’art », exposition qui les invite surtout à revivre cette enfance joyeuse qui passe incontestablement par le jeu.

« Tik chbila tioulioula », « Haba », « koura », « pinou », « sis », « taarija », « Munika », « l’aarûsa », « Taghounja », « l’moklaa », « al mala », « l’bille », « trombiya », « fine darna … », « ajrada malha », « lastik », « dama », « carta », » lahbel »… « tu’la »…

Ballon, marelle, poupée, bille, corde, élastique, dame, carte, osselet, train, voiture, dinette, ballon prisonnier …

Tous les jouets et tous les jeux à travers le regard et le souvenir des artistes… Comme l’écrivait Charles Baudelaire « l e jouet est la première initiation de l’enfant à l’art », et sans trop se tromper on peut dire qu’enfance, souvenirs, ces bribes du passé sont souvent les fondements de l’œuvre à venir. Quand un artiste crée, c’est toujours l’enfant qui parle en lui et c’est cet enfant que nous voulons dévoiler à travers cette exposition. Petits galopins et grands peintres ils ont tous le même regard pour dénicher l’imprévu.

Cette exposition viendra également illustrer les dires de certains peintres et rendre hommage à tous ces artistes qui ont su garder leur âme d’enfant. " Dans chaque enfant il y a un artiste, le problème est de savoir comment rester un artiste en grandissant », disait Pablo Picasso et René Magritte ajoutait : « J’ai toujours conservé ce point de repère, cette magie de l’art que j’avais connue dans mon enfance... ».

Nous avons entre autre demandé à Rachid Bakkar, d’animer un atelier autour de la « taarija », avec les enfants d’Ait Ourir, qui débouchera sur une installation, à l’entrée de la galerie.

Exposition du 20 décembre 2013 au 20 janvier 2014

Galerie Noir sur Blanc
Un espace d’art et de culture
48, rue Yougoslavie, imm. Adam Plaza, Gueliz, Marrakech
Tél. Fax 024 42 24 16 – Mobile : 061 44 06 24

Voir en ligne : Les enfances de l’art

Portfolio

image image-1
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0