Web Gallery of Art | une galerie d’art, des expos de peinture, dessin, sculpture, ?

Dalien

jeudi 11 juillet 2013, par Webmaster

Né en 1980, Dalien Dog se souvient encore de cet anniversaire de juillet 1986 annonçant le départ de l’Allemagne pour l’Auvergne. Il reçut une trousse complète et un carnet, déjà petit il s’exerçait à dessiner et peindre. C’est réellement lors de sa deuxième terminale qu’il s’ouvrit aux Arts Plastiques, sous la direction de son professeur il commença à remplir d’idées de nombreux carnets et réalisa sa série des armes dans la lignée de Dezeuze. Après le lycée et un bac raté pour la deuxième fois, Dalien Dog entra dans la vie active comme facteur, puis comme concepteur de sites internet pour une société qui le prenait comme stagiaire. Entre temps il passa son bac en candidat libre et l’obtint. Il entra ensuite en faculté de philosophie, il n’y resta qu’un an, il fit de même en fac d’Arts Plastiques. Puis le trou noir, déjà en philo Dalien Dog commença à ne pas très bien aller, il était devenu paranoïaque et sombrait dans une maladie qui le suivra quelques années. Désormais sorti de son calvaire, Dalien Dog s’est remit à travailler, et tient à réaliser encore longtemps ce travail, seule chose qu’il se voit faire toute une vie.

Perdu au cœur d’une foultitude d’informations l’homme se perd, se cherche, se questionne. Oui, que suis-je bordel !!! Le produit de mes pensées chaotiques et désordonnées ? Je dois me trouver.

Qu’est-ce que je pense ? Et à propos de quoi ? Parfois, je me sens comme un héros à la grande destinée, dans ces moments je crois aux dieux, aux déesses, aux forces de la nature, aux esprits et à toutes ces choses dont nous parlons depuis si longtemps, et qui pourtant sonnent encore faux à nos oreilles. De part mon expérience, je me réfugierai bien derrière la personne du mystique, cela me fit du mal, il me fallu du temps pour m’accorder avec ces nouvelles connaissances. Aujourd’hui je pense que le réel nous échappe, nous vivons dans un monde illusoire, dont une grande majorité de ses informations nous sont cachées, peut-être sont-ce les vapeurs psychoactives encore présentes dans mes méninges qui me font dire cela. Toujours est-il, que, en tant qu’adepte de science-fiction, je passe des nuits à échafauder de nombreuses théories concernant le réel, je cherche toujours à expliquer comment je me suis téléporter un beau jour sur la place Saint-Michel.

L’étrange est mon quotidien, je ne pense pas le monde comme tout un chacun, selon moi il a un sens, et notre vie, si on se choisi cette tâche, est de s’atteler à réfléchir à cette énigme. Qu’est-ce que la vie pour vous ? Continuer dans ce sens : métro/pollution-boulot/pollution/esclavage-télé/lobotomie-dodo/somnifère. Pour bon nombre d’entre nous la vie n’a plus de sens, elle se résume à être l’instrument de puissances qui en très faible nombre profitent de la situation. Qu’elle que soit la réalité, elle n’est pas franchement belle à voir. Y participez-vous ?

Voir en ligne : Dalien

Portfolio

01_pour-prez_2000 02-
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0