Web Gallery of Art | une galerie d’art, des expos de peinture, dessin, sculpture, ?
Accueil du site > Artistes > Peintres > Claude Micheli

Claude Micheli

samedi 29 décembre 2007, par Webmaster

Malgré une grande diversité, l’œuvre de Claude Micheli est animée par quelques fils conducteurs, tr ?s constants tout au long de ses créations, bien qu’utilisés de mani ?re variée.

Présentation générale.

1. L’artiste.
Claude Micheli est né à Marseille, en 1951. C’est dans cette ville qu’il a suivi une formation classique aux Beaux-Arts, tout en fréquentant les cercles artistiques locaux. De ces années, il garde un goût profond pour les maîtres anciens et une parfaite maîtrise de la peinture à l’huile, ce qui lui vaut d’être recherché non seulement pour ses créations contemporaines, mais aussi pour ses copies* (renvoi vers une photo de copie de maître ancien). Il a cependant développé dès ses années d’études des conceptions personnelles, se nourrissant de tout ce qui éveillait sa curiosité d’autodidacte. Claude Micheli est un artiste à la création particulièrement vivante, jamais figée. Ne se souciant pas des modes, il se renouvelle sans cesse, variant les techniques et puisant son inspiration au gré de ses divers lieux d’habitation, parfois citadins, parfois campagnards. Il réside actuellement à Dijon, mais garde un atelier à la campagne en Saône et Loire.

2. Son œuvre.
Malgré une grande diversité, l’œuvre de Claude Micheli est animée par quelques fils conducteurs, très constants tout au long de ses créations, bien qu’utilisés de manière variée. Il s’agit de certaines formes (le carré), de certaines matières (tissus divers, soit présents matériellement dans ces œuvres, soit représentés sous forme de drapés par exemple ; le bois, utilisé tel quel ou reproduit avec une précision surréelle dans ses dessins à la plume…), et surtout d’une vision particulière de l’espace de création ; cette vision implique la présence du cosmos et d’une certaine éternité dans l’œuvre, présence perceptible soit par le choix des thèmes (paysages de ciels immenses, késas des moines zen), soit par la vibration intense qui enveloppe les formes représentées (qu’il s’agisse de formes abstraites comme les carrés, ou de formes concrètes comme les brindilles ou de paysage de mer comme dans ses dernières toiles)

Les Mers
Je cherche dans ce vacarme marin à percevoir ce qui le relie à l’espace sidéral, A caresser l’accord maîtrisé de l’éternité avec l’homme C’est un instant incertain, fixé par quelques lignes (peut être des cordages), lignes rigoureuses opposées à la mouvance chaotique de la tempête.

Comment maitriser la violence des éléments et accéder ainsi à un instant cosmique…

Portfolio

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0